• Menu
Boycott du contrôle technique moto

Contrôle technique moto : les motards vont boycotter les centres

Dans le monde des deux-roues, une tendance se dessine : le boycott des centres de contrôle technique par les motards. Mais quelles sont les raisons qui poussent ces passionnés à prendre une telle décision ? Quelles stratégies adoptent-ils pour contourner cette obligation légale ?

Cet article se propose d’explorer en profondeur ce phénomène, en mettant en lumière les motivations et les tactiques employées par ces motards rebelles. Un sujet brûlant qui soulève de nombreuses questions sur la liberté individuelle, la sécurité routière et l’évolution des réglementations en matière de circulation.

La FFMC appelle au boycott du contrôle technique des motos

La Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) a annoncé son intention de boycotter le contrôle technique des motos, une mesure qu’ils jugent inutile et onéreuse. Selon eux, cette initiative n’aurait aucun impact significatif sur la sécurité routière ou l’environnement.

Boycotter le contrôle technique moto

Ils s’appuient notamment sur le rapport MAIDS qui indique que seulement 0,3% des accidents sont dus à l’état de la moto. Malgré l’annonce de la mise en place de ce contrôle technique en 2024, les membres de la FFMC prévoient d’éviter les centres qui appliqueront cette mesure.

La stratégie de boycott des motards expliquée

Les motards, sous l’égide de la FFMC, ont élaboré une tactique de boycott bien définie. Avant même l’introduction du contrôle technique en 2024, ils appellent à éviter les centres qui envisagent d’appliquer cette mesure.

Le principe est simple : les établissements qui décident de contrôler les motos tous les trois ans risquent de perdre le flux régulier des voitures venant pour un contrôle biennal. Cette démarche vise à dissuader ces centres de soutenir une initiative jugée inutile et coûteuse par la communauté des motards.

Lire aussi :  Meilleure marque moto de nettoyage/lubrifiant chaîne de l'année : S100

Contrôle technique moto boycotté

Cartographie des centres de contrôle à éviter : un outil pour les motards

Les motards, dans leur démarche de résistance, ont entrepris de recenser les centres de contrôle technique prêts à appliquer cette mesure. Ils sollicitent ces établissements par courrier pour connaître leur position sur le sujet.

Ces informations seront ensuite utilisées pour créer une carte des centres à boycotter. Cet outil permettra aux motards qui s’opposent au contrôle technique d’éviter les centres qui l’appliquent, renforçant ainsi leur action collective contre une mesure qu’ils estiment inutile et coûteuse.

Copilot est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Avatar photo
Raphaël Benidou

Laisser un commentaire