• Menu
Causes accident de moto

Contrôle technique moto : le manque d’entretien constitue-t-il une cause majeure des accidents ?

Dans le monde du deux-roues, le contrôle technique est souvent sujet à débat. Certains affirment qu’il est indispensable pour garantir la sécurité des usagers, tandis que d’autres soutiennent qu’il n’est pas nécessairement synonyme de moins d’accidents. Une statistique fréquemment citée avance que seulement 1% des accidents mortels seraient dus à un manque d’entretien du véhicule.

Mais cette affirmation est-elle réellement fondée ? Cet article se propose d’examiner en profondeur cette question, en analysant les données disponibles et en confrontant différents points de vue. Restez avec nous pour explorer ce sujet complexe et essentiel pour tous les passionnés de deux-roues.

Contrôle technique obligatoire pour les deux roues : le Conseil d’État fixe un délai de deux mois

Le gouvernement français a reçu l‘injonction du Conseil d’État d’introduire sous deux mois un contrôle technique obligatoire pour les véhicules à deux roues. Cette décision, bien que controversée parmi les associations de motards et certains politiciens, sera mise en œuvre selon Clément Beaune, ministre des Transports.

Manque d'entretien accident moto

Il promet une annonce prochaine concernant le calendrier et les modalités de ce nouveau contrôle. Les opposants à cette mesure soutiennent que seulement 1% des accidents mortels sont dus à un manque d’entretien des véhicules.

Contestation de la mesure par les associations de motards et certains élus

Les détracteurs de cette nouvelle réglementation, notamment des associations de motards comme la Fédération française des motards en colère (FFMC) et certains politiciens, s’appuient sur l’étude MAIDS de 2009 pour contester son efficacité. Selon ce rapport, moins d’un accident mortel sur cent serait lié à un défaut d’entretien du véhicule.

Lire aussi :  Débuter en moto : Top des meilleures 125 cc pour novices

Des données plus récentes du Cerema confirment que seulement 1% des accidents mortels sont attribuables uniquement à un problème matériel. Cependant, ces mêmes études soulignent que les accidents sont généralement le résultat d’une combinaison de facteurs humains et matériels.

Manque d'entretien cause accident moto

Le rôle du facteur matériel dans les accidents mortels

Les études du Cerema mettent en lumière l’importance du facteur matériel dans les accidents impliquant des véhicules à deux ou trois roues. Bien que seulement 1% de ces accidents soient attribués exclusivement à un défaut d’entretien, le facteur matériel est cité dans 35% des cas. Ces accidents sont généralement multifactoriels, combinant des éléments humains et matériels.

L’entretien régulier des véhicules à deux roues apparaît donc comme une mesure préventive essentielle. Le contrôle technique pourrait ainsi contribuer à améliorer la sécurité routière en garantissant la conformité des véhicules aux normes techniques et environnementales.

Copilot est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Avatar photo
Raphaël Benidou

Laisser un commentaire