• Menu
L'invasion chinoise du marché européen de l'automobile a-t-elle commencé ?

L’invasion chinoise du marché européen de l’automobile a-t-elle commencé ?

Stellantis, le géant de l’automobile issu de la fusion entre PSA et FCA, a récemment obtenu l’autorisation de fabriquer et de vendre des véhicules électriques chinois en Europe. Cette décision marque une étape importante dans la transition vers la mobilité électrique pour le groupe.

En s’associant avec des constructeurs chinois spécialisés dans les véhicules électriques, Stellantis renforce sa position sur le marché en pleine expansion des voitures électriques. Cette collaboration promet d’offrir aux consommateurs européens un plus large choix de véhicules respectueux de l’environnement, tout en contribuant à la réduction des émissions de CO2 dans le secteur automobile.

Stellantis autorisée à fabriquer et vendre des véhicules électriques chinois en Europe

La coentreprise entre Stellantis et Leapmotor a récemment reçu l’approbation d’un régulateur chinois, ouvrant ainsi la voie à la fabrication et à la vente de véhicules électriques chinois en Europe. En octobre dernier, Stellantis a également acquis une participation de 21 % dans Leapmotor pour un montant de 1,6 milliard de dollars.

Cette collaboration stratégique permettra à Stellantis de renforcer sa présence sur le marché des véhicules électriques en pleine expansion, tout en bénéficiant de l’expertise et de la technologie de Leapmotor.

Le modèle C10 adapté pour les marchés européens

Grâce à cet accord, Stellantis pourra fabriquer, exporter et vendre le modèle C10 de Leapmotor en dehors de la Chine. Ce véhicule électrique compact et urbain est spécialement conçu pour répondre aux besoins des consommateurs européens en matière de mobilité durable.

Le modèle C10 adapté pour les marchés européens

Avec sa technologie avancée, ses performances impressionnantes et son design moderne, le modèle C10 devrait séduire un large public en Europe. Les pays ciblés pour la commercialisation du C10 incluent la France, l’Allemagne, l’Italie et d’autres marchés clés où la demande de véhicules électriques est en constante augmentation.

Lire aussi :  Comment obtenir une assurance moto lorsque personne ne veut vous assurer ?

Opportunité sur le marché automobile chinois et approbation réglementaire

Cette coentreprise revêt une importance capitale pour Stellantis sur le marché chinois, qui est le plus grand marché automobile au monde. En s’associant avec Leapmotor, Stellantis pourra non seulement bénéficier de l’expertise et de la technologie de pointe de son partenaire chinois, mais également renforcer sa position dans le secteur en pleine croissance des véhicules électriques.

Cependant, malgré l’approbation obtenue en Chine, il reste encore une étape cruciale à franchir : l’approbation réglementaire dans d’autres marchés clés avant que l’accord ne puisse être pleinement mis en œuvre. Cette étape est essentielle pour assurer le succès de cette collaboration internationale.

Copilot est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Sylvain Gauthier
Sylvain Gauthier