• Menu
Étapes clés pour déclarer la vente de votre moto

Guide 2024 : Étapes clés pour déclarer la vente de votre moto

Vendre sa moto peut sembler être un processus complexe, surtout si c’est la première fois que vous le faites. Cependant, avec une bonne préparation et des informations précises, cette tâche peut devenir beaucoup plus simple.

Dans ce guide 2024, nous allons vous présenter les étapes clés pour déclarer la vente de votre moto en toute sérénité. Que vous soyez un vendeur expérimenté ou un novice dans le domaine, ce guide est conçu pour vous aider à naviguer facilement dans le processus de vente. Alors, préparez-vous à prendre des notes et à apprendre tout ce qu’il faut savoir sur la déclaration de vente d’une moto.

La déclaration de cession : un acte légal incontournable lors de la vente d’une moto

La mise en vente d’une moto implique une série de démarches administratives, parmi lesquelles figure la déclaration de cession. Ce document officiel, essentiel pour le transfert de propriété du véhicule, atteste de la transaction entre le vendeur et l’acheteur.

Il s’agit d’une formalité légale obligatoire pour tous les véhicules à moteur, y compris les motos. Cette procédure permet au nouvel acquéreur d’immatriculer la moto à son nom. Dans cet article, nous vous guidons pas à pas pour effectuer cette déclaration dans les règles de l’art.

Étapes clés pour déclarer la vente de votre moto

Téléchargement et remplissage du formulaire Cerfa n° 15776*01

Pour officialiser la vente de votre moto, vous devez d’abord télécharger le formulaire Cerfa n° 15776*01 sur le site de l’Agence Nationale des Titres Sécurisés (ANTS). Assurez-vous d’obtenir la version la plus récente.

Le vendeur doit ensuite compléter ce document avec soin, en fournissant des informations précises sur la moto : marque, modèle, date de première immatriculation, numéro d’immatriculation, puissance du moteur et kilométrage. Une fois le formulaire signé par les deux parties, le vendeur a 15 jours pour le transmettre à l’acheteur afin de garantir la validité de la transaction.

Lire aussi :  Attention aux coûts cachés de la mise en route d'une moto !

Cette étape est essentielle pour assurer la traçabilité de la vente et éviter tout litige ultérieur. En cas de doute sur la procédure à suivre, il est recommandé de se renseigner auprès des autorités compétentes ou de solliciter l’aide d’un professionnel du secteur.

La déclaration de cession en ligne : une procédure simplifiée depuis 2017

Depuis novembre 2017, les formalités administratives liées aux cartes grises sont désormais entièrement numérisées. Le vendeur doit donc se connecter à son compte sur le site de l’ANTS pour remplir le formulaire de cession en ligne. Cette démarche rapide et sécurisée permet d’automatiser la transmission du document à l’acheteur.

Pour ceux qui n’ont pas accès à internet, des points d’accès numériques sont disponibles dans les préfectures ou sous-préfectures. En cas de difficulté, il est conseillé de solliciter l’aide des autorités compétentes ou de consulter un professionnel.

Cette transition vers le numérique vise à simplifier et à accélérer les procédures pour les usagers, tout en réduisant les délais d’attente et les erreurs administratives. En outre, elle contribue à la dématérialisation des services publics, conformément à la politique de modernisation de l’État.

Copilot est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Avatar photo
Raphaël Benidou