• Menu
Espagne autorisera motos scooters circuler bandes arrêt urgence 2025

Espagne autorisera motos scooters circuler bandes arrêt urgence 2025

L’Espagne a récemment annoncé une mesure qui devrait ravir les conducteurs de motos et scooters : à partir de 2025, ces véhicules seront autorisés à circuler dans les bandes d’arrêt d’urgence. Cette décision vise à améliorer la fluidité du trafic et à offrir une solution aux embouteillages fréquents sur les routes espagnoles. Les motards pourront ainsi profiter d’un avantage supplémentaire pour se déplacer rapidement et efficacement en cas de besoin. Cette nouvelle réglementation devrait également contribuer à renforcer la sécurité routière en permettant une meilleure gestion du flux de circulation.

Autorisation des motos et scooters à emprunter la bande d’arrêt d’urgence en cas d’embouteillages

À partir de l’année 2025, une nouvelle mesure permettra aux motos et scooters de circuler dans la bande d’arrêt d’urgence en cas d’embouteillages. Cette pratique vise à fluidifier la circulation et à réduire les temps d’attente pour les usagers de deux-roues motorisés. En effet, les motocyclistes pourront ainsi contourner les files de voitures immobilisées et gagner du temps sur leurs trajets quotidiens. Cette décision a été prise dans le but d’améliorer la mobilité urbaine et de favoriser l’utilisation des modes de transport alternatifs en milieu urbain.

Modification du chapitre 36 du Règlement général de la circulation par la DGT

Cette modification du chapitre 36 du Règlement général de la circulation permettra aux motocyclistes d’utiliser la bande d’arrêt d’urgence, mais sous certaines conditions strictes. En effet, ces usagers devront respecter une vitesse maximale de 30 km/h lorsqu’ils emprunteront cette voie spécifique. De plus, ils devront accorder la priorité aux véhicules d’interventions, aux vélos et aux véhicules agricoles qui pourraient également l’emprunter. Ces mesures visent à assurer la sécurité de tous les usagers de la route et à éviter tout risque d’accident lié à l’utilisation de la bande d’arrêt d’urgence par les motos et scooters.

Lire aussi :  Dernière minute : rebondissement possible dans le contrôle technique des motos

Objectif de la mesure et comparaison avec la Circulation Inter-files (CIF)

L’objectif principal de cette mesure est de fluidifier la circulation des motocyclistes tout en garantissant leur sécurité sur les routes. Ana Blanco de la DGT souligne l’importance de faciliter les déplacements des usagers de deux-roues motorisés, tout en veillant à ce qu’ils respectent les règles de circulation. Cependant, certains experts considèrent que la Circulation Inter-files (CIF) pourrait être une alternative plus sûre pour les motocyclistes. En effet, la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) soutient cette pratique qui permet aux motos de se faufiler entre les voitures à faible vitesse. Il est intéressant de noter la différence de traitement entre la France et l’Espagne en matière de CIF, où cette pratique est autorisée dans le premier pays mais interdite dans le second.

Copilot est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Sylvain Gauthier
Sylvain Gauthier