• Menu
Loi sur les bruits des motos

Bruit des motos : que dit la législation ?

Le bruit des motos est un sujet qui suscite de nombreux débats. Entre le plaisir du conducteur et le respect du voisinage, il est parfois difficile de trouver un juste milieu. C’est pourquoi la législation intervient pour réguler cette problématique. Mais comprendre les lois en vigueur peut s’avérer complexe.

Cet article a pour objectif de vous guider à travers les différentes dispositions légales relatives au bruit des motos. Que vous soyez motard ou simple riverain, ce guide complet vous aidera à mieux appréhender ces règles et à connaître vos droits et obligations. Alors, prêt à faire ronronner votre moteur dans le respect de la loi ?

Les deux-roues et le bruit : une réalité mécanique

Il est courant d’entendre un vrombissement plus fort provenant des motos par rapport aux voitures. Cette différence sonore s’explique par la conception même de ces véhicules. En effet, les deux-roues ont une mécanique exposée et un système d’échappement plus court en raison de leur taille réduite, ce qui amplifie le bruit.

Législation sur les bruits des motos

Certains propriétaires de deux-roues soutiennent que cette nuisance sonore est nécessaire pour signaler leur présence aux automobilistes. Cependant, des études montrent qu’un autre conducteur ne peut percevoir le son d’un deux-roues qu’à une distance très rapprochée, rendant cet argument discutable.

Perception du bruit des deux-roues : une question de sécurité ?

Des chercheurs roumains ont démontré que le son d’un deux-roues n’est perceptible par un autre conducteur qu’à 10 mètres en amont, et à cette distance, il est impossible de déterminer sa provenance. Pour être audible à une distance sécuritaire, un deux-roues devrait émettre près de 135 dB, un niveau sonore largement supérieur aux limites autorisées. Cette étude remet donc en question l’argument selon lequel le bruit des deux-roues contribuerait à la sécurité routière en alertant les autres usagers de leur présence.

Lire aussi :  Assurance moto : Choisir le meilleur tarif et les garanties optimales

Législation sur les bruits de moto

La réglementation française sur le bruit des deux-roues

Le Code de la route français impose des limites sonores pour les deux-roues, variant en fonction de leur cylindrée. Ainsi, un véhicule de 50 cc ne doit pas dépasser 72 dB, tandis qu’un engin entre 125 et 350 cc est limité à 83 dB.

Pour une machine de moins de 500 cc, le seuil est fixé à 85 dB et au-delà, il ne doit pas excéder 86 dB. En cas de non-respect de ces normes, les sanctions peuvent aller d’une amende de 135 € jusqu’à l’immobilisation du véhicule. Il est donc conseillé de veiller au niveau sonore émis par votre deux-roues.

Copilot est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Avatar photo
Raphaël Benidou