• Menu
Les meilleures aides pour adopter une voiture électrique

Les meilleures aides pour adopter une voiture électrique

Dans un monde de plus en plus conscient des enjeux environnementaux, l’adoption d’une voiture électrique est une option séduisante. Cependant, le coût initial peut être un frein pour certains. Heureusement, il existe de nombreuses aides financières pour faciliter cette transition vers une mobilité plus verte.

Dans ce guide complet, nous allons explorer les meilleures aides disponibles pour adopter une voiture électrique. Que vous envisagiez d’acheter ou de louer, que vous soyez particulier ou professionnel, découvrez comment réduire significativement votre investissement initial et faire rimer écologie avec économie.

Les aides à l’achat de véhicules électriques réorientées vers les ménages modestes

Le gouvernement français a récemment modifié sa politique d’aides à l’achat de véhicules électriques, privilégiant désormais les ménages aux revenus plus modestes. Cette décision, qui vise à favoriser une transition écologique plus équitable, a eu pour conséquence de réduire les avantages accordés aux ménages aisés et aux entreprises.

En 2023, les véhicules électriques ont représenté 16,8% des nouvelles immatriculations, contre 13,3% en 2022, témoignant de l’intérêt croissant des Français pour ce type de véhicule. Cependant, cette nouvelle orientation pourrait également avoir un impact sur le marché des véhicules électriques, notamment en favorisant les constructeurs proposant des options plus abordables.

Les meilleures aides pour adopter une voiture électrique

Leasing social et bonus écologique : deux leviers pour l’électrique

L’État a mis en place un leasing social à 100€ par mois, qui a connu un succès fulgurant avec plus de 50 000 commandes en moins de deux mois, dépassant largement l’objectif initial de 20 000 véhicules pour 2024.

Parallèlement, le bonus écologique, dont le montant peut atteindre jusqu’à 7 000 euros, est désormais réservé aux personnes dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur ou égal à 15 400 euros.

Lire aussi :  Stellantis s’allie avec la Chine pour des voitures électriques abordables

Ces aides sont essentielles pour compenser le coût plus élevé des voitures électriques comparées aux modèles thermiques. Elles témoignent également de la volonté du gouvernement d’encourager une transition écologique accessible à tous.

Prime à la casse et compétitivité européenne face à l’offensive chinoise

La prime à la conversion, autrement appelée « prime à la casse », est désormais exclusivement attribuée pour l’achat d’un véhicule électrique. Son montant maximal a été réduit de 1 000 euros, s’établissant entre 1 500 et 5 000 euros. De plus, des critères environnementaux ont été introduits, excluant certains modèles fabriqués hors d’Europe.

Face à cette situation, les constructeurs européens, dont Stellantis et Renault, doivent faire preuve de compétitivité face aux constructeurs chinois qui proposent des véhicules moins coûteux et technologiquement avancés. Pour y parvenir, ces entreprises investissent massivement dans le développement de nouvelles technologies et modèles.

Cette évolution du marché de l’automobile incite également les constructeurs européens à accélérer leur transition vers l’électrification et à proposer des options plus abordables pour répondre aux besoins des consommateurs tout en respectant les normes environnementales en vigueur.

Copilot est un site indépendant d'actualités et d'informations. Soutenez la rédaction en nous ajoutant dans vos favoris sur Google Actualités.

Avatar photo
Raphaël Benidou